Rss

Archives for : Framework

Nex’hebdo: MCPD Windows Azure, Windows 8 et Office 365…

Cette semaine l’essentiel des news porte sur les annonces et nouveautés du côté de Miscrosoft.

Nous commencerons par la nouvelle certification MCPD Windows Azure disponible depuis la mi-février. Cette certification se compose en 3 examens (2 sur .Net 4.0/VS2010 et 1 examen dédié à MS Azure). A noter une re-certification nécessaire tous les 2ans pour les développeurs en raison de l’évolutivité de cette technologie.

 

 

Mentionnons également l’ouverture de la beta publique d’Office 365. Celle-ci se compose de nouveaux services de communication et de collaboration basés sur le Cloud de Microsoft. Cette offre s’inscrit dans le cadre de la stratégie de Microsoft vis-à-vis des TPE et PME. Par ces nouveaux services offerts par Office 365 Microsoft ciblent les entreprises qui n’ont pas la tailles et les moyens suffisants pour consacrer des équipes et des ressources à la gestion des outils informatiques qui pourraient améliorer leur communication interne et leur performance. Ainsi c’est toute la suite bureautique de Microsoft qui se retrouve disponible en version online.

Un exemple de la politique de Microsoft quant aux services online, MS propose aux enseignants et aux professionnels du Ministère de l’Education Nationale une offre d’accès à MS Office Professionnel Plus 2010 pour 8 euros l’accès. Nous pouvons imaginer que cela a pour objectif de faire des solutions MS online un outil central pour les entreprises et institutions publiques.

Du côté Windows 8, des news ont une fois de plus filtré. Ces informations découlent en partie des différents builds de la version alpha déjà disponible sur les réseaux P2P.

Ainsi on retrouverait dans Windows 8 des traces des projets RedHawk et Midori.

Rappelons que le projet RedHawk visait à combler le vide existant entre le langage natif des processeurs et les code managé du framework .Net. Ainsi RedHawk consistait en la mise au point d’un nouvel environnement d’exécution du code managé de .Net plus légère et plus proche de l’environnement de la machine. Windows 8 serait donc construit en incluant cet environnement résultant du projet RedHawk.

Les autres news concernant Windows 8 sont la possibilité de synchronisation à travers le Cloud de l’environnement de travail d’un poste Windows 8. Une option de démarrage hybride a aussi été prévue ce qui permettrait d’accélérer les temps de (re)démarrage.

Nous avions évoqué plusieurs fois le rôle important que joue Windows 8  dans la stratégie de MS dans le domaine de tablettes PC. Et bien cette semaine Ashley Highfield, patron de Microsoft UK, a déclaré que sa firme ne « ferait rien sur le marché des tablettes tant qu’elle n’apporterait pas de nouveauté ». Doit-on comprendre que Microsoft n’a pas pour objectif d’entrer dans ce marché ou plutôt au contraire que Windows 8 et les travaux de MS promettent une vraie nouveauté dans ce domaine ? Le sujet mérite d’être suivi de près.

Notons la sortie d’un nouvel outil de sécurité Safety Scanner de Microsoft. Cet outil gratuit vient agir en complément de l’anti-virus. Il repose sur une analyse à la demande du système afin d’éliminer virus, spyware et logiciels espions. Cet outils ne nécessite aucune installation et peut être exécuté à partir d’un support USB, mais il nécessite un nouveau téléchargement au bout de 10 jours.

Enfin pour terminer voici un petit lien dans lequel vous trouverez quelques détails sur le contenu du SDK pour Kinect.

L’équipe nexdotnet.

Nex’hebdo: Logo HTML5, Microsoft sur Iphone et Cloud

Cette semaine nous commençons notre news letter par une série de brèves concernant HTML 5 et l’orientation de Microsoft sur le marché des applications pour iPhone.

Tout d’abord mentionnons la sortie d’un logo pour HTML5. Ainsi ce logo, disponible en diverse déclinaisons, est accessible et utilisable sous licence Creative Common 3.0. Le developpeurs et webmaster utilisant ce nouveau standard ont ainsi un moyen simple de le rendre visible rapidement sur leurs sites.

Une autre brève intéressante concerne la publication dans l’Apple store en accès gratuit limité de One Note Mobile. Cette version mobile de One Note, uniquement disponible aux états unis pour le moment, et son succès conditionneront la mise à disposition du reste de la suite Office pour l’iPhone.

Depuis près d’un an un groupe de développeurs propose, en collaboration avec Microsoft, un framework baptisé « All-in-One Framework ».  L’objectif de ce framework et de servir de support pour les développeurs qui se lance dans un nouveau langage ou technologie Microsoft. Ce framework propose tout un ensemble d’exemple de mise en œuvre et de code pour les technologies Microsoft. Ce projet connait un véritable succès chez les développeurs puisqu’en un an d’existence il est devenu, avec 300 000 téléchargements à travers le monde, le troisième projet le plus téléchargé sur Microsoft Codeplex, la plateforme de projet open-source de Microsoft.

Toujours à l’attention des développeurs, Microsoft propose un outil pour lutter contre les attaques dites de surface. « Attack Surface Analyser » permet ainsi aux développeurs d’analyser les programmes récemment installés et de détecter les failles de surface potentiellement ouvertes par ces programmes. Cet outils propose également la désactivation des fonctionnalités à l’origine de ces failles.

Dans le domaine du Cloud Computing, Microsoft œuvre une fois de plus pour la promotion de cette nouvelle stratégie. En exemple, le centre de ressource en ligne sur les solutions Cloud de Microsoft. Via ce centre de ressource, Microsoft informe sur ses gammes de nouveaux produits ainsi que sur les différentes études faites sur le Cloud et les nouvelles possibilités qu’il offre. Cela constituera pour les DSI une source d’information susceptible d’aiguiller leurs choix.

Illustrant cette orientation de Microsoft, le lancement de Microsoft Dynamics CRM Online 2011 qui sera disponible dans 40 pays.Cet outil CRM accessible en mode SaaS, est mis en avant par Microsoft qui pousse par une stratégie tarifaire agressive vis-à-vis de ses concurrents.


L’équipe Nexdotnet.

Du nouveau du côté d’IronPython & IronRuby

IronRubyMicrosoft passe le flambeau et délègue la maintenance et l’évolution des deux principaux langages dynamiques de la plateforme .Net à leur communauté respective. Disponible sous Codeplex, le code sources d’IronPython & d’IronRuby est passé dernièrement sous la trés célèbre “Apache License V2.0”.image

La direction des projets est donc externe à Microsoft mais reste encadrée par de grandes pointures : Miguel de Icasa (Mono) & Jimmy Schementi, entre autres, qui assureront le rôle de coordinateurs sur les deux projets.

D’autre part, on notera aussi le départ de Jim Hugunin (JPython, IronPython) qui laisse Microsoft après 6 ans pour… Google.

Voici son billet d’adieu à son ex-société : Farewell to Microsoft. Ce dernier a grandement contribué à l’arrivée de la DLR sur la plateforme .Net?

Quelles vont être les impacts dans la stratégie de Microsoft (.Net/Language Dynamique)? Rappelons que l’une des grandes nouveautés du Framework .Net 4.0 a été l’ajout de la DLR en natif et l’introduction des languages dynamiques. Il sera intéressant de suivre cette affaire…

Nex’Hebdo: Certifs .Net 4.0, WPhone 7 et une réalité qui diminue

Cette semaine dans notre newsletter nous allons commencer par vous présenter les nouvelles certifications proposées pour .Net 4.0.

Ainsi 4 types de certifications sont désormais accessibles:
3 certifications MCTS (Microsoft Certified Technology Specialist):
- La certification .Net Framework 4.0 Windows Applications
- La certification .Net Framework 4.0 Service Communication Applications
- Et .Net Framework Data Access.
Ainsi qu’1 certification MCPD (Microsoft Certified Professional Developer) Windows Developer 4.0.
Vous trouverez plus d’information sur le Microsoft VS 2010 certification path.

Toujours chez Microsoft, les premières impressions, suite à la présentation du nouveau Windows Phone 7, sont plutôt positives et encourageantes pour ce nouveau concurrent de l’IPhone.
Sobriété, simplicité, rapidité et fluidité sont les qualificatifs qu’on l’on a pu constater pour décrire ce nouvel OS (Operating System) destiné aux Smartphones.
La logique de navigation est assez simple à assimilé et permet d’accéder simplement aux nouveaux services proposés par Microsoft : Windows Market Place, Zune et autres services de ventes de musique en ligne.
Windows Phone 7 se positionne donc comme un sérieux concurrent face à Apple; c’est un match à suivre de très près d’autant plus que WP7 sera très probablement synchronisable avec les Mac ce qui est une démarche inédite de la part de Microsoft.

Dans la catégorie news diverses, évoquons à nouveau la tendance et l’orientation stratégique des entreprises à se tourner vers le Cloud Computing. Ainsi un nouvel exemple nous confirme cette tendance, celui de Sogeti, filiale du groupe Capgemini, qui adhère à l’offre de Cloud Privée du conglomérat Microsoft, Intel et HP.
Mentionnons au passage la décision de la part de MS de fermer ses laboratoires de recherche LiveLabs, ayant conduit à des outils tels que PhotoSynth, Pivot, Seadragon et bien d’autres.
Ces équipes ont été intégrées au staff de Bing.

       
       
       
       
Pour finir dans un tout autre registre, nous voulions partager avec vous une application assez fun.
Cette application consiste à faire disparaitre en temps réel des éléments filmés. Après la réalité augmentée place à la réalité diminuée.

Du nouveau pour Microsoft Visual Studio: LightSwitch

LightSwitch beta logoUne nouvelle extension de visual studio vient de sortir des « Laboratoires » de Microsoft :  il s’agit de LightSwitch. Cette extension permet d’accélérer la création d’applications n-tiers (RAD) et particulièrement celles destinées au Cloud Computing, puisqu’il jouit d’une intégration native avec Microsoft Azure.

Lightswitch a pour but principal de faciliter la réalisation des interfaces utilisateurs et la mise en place des données qui sont au cœur de l’application. Il est ainsi possible de créer très rapidement des interfaces personnalisables, directement liées au modèle de donnée produit avec LightSwitch.

Nous vous proposons donc de  découvrir, à travers l’article suivant, cette extension de VS et son utilisation via un exemple de mise en œuvre.

Bonne lecture :  Introdution à LightSwitch.

Nexdotnet Team

Nex’Hebdo 04 : Techdays, VS2010, AOP & UI

image Les TechDays ont eu lieu en début de semaine dernière (8,9 et 10 Février 2010). Cet évènement gratuit que propose Microsoft, a connu un franc succès ; en effet, un record d’affluence sans précédent a été battu : plus de 16 000 participants au total. En attendant les webcasts, je vous conseille vivement de regarder les conférences plénières si vous n’avez pas pu y assister : Blog Microsoft TechDays [fr].

Au-delà de la mise en scène et de la « Microsoft touch », un certain nombre d’annonces et de démos ont été présentées sur diverses technologies (Microsoft Azure, Hyper-V, VSTS 2010, VS Lab Management, Windows 2008 R2, etc.). Illustration de l'AOPParmi les sessions disponibles, une m’a particulièrement intéressé : « Aspect Oriented Programing » in .Net présenté par Romain Verdier et Yann Schwartz. En attendant de pouvoir télécharger la session, je vous renvoie vers quelques liens (quand on parle d’AOP la notion d’IoC Container n’est jamais très loin):

Logo de Visual Studio 2010Parallèlement, il y aussi eu un autre temps fort durant cette semaine. Je veux parler bien sur de la sortie de la toute dernière RC de VS2010 (qui a fait l’objet d’un précédent billet/news). Bien que les premiers retours furent positifs, un problème de « crash IntelliSense » semble s’être produit sur le poste de certains utilisateurs ; Scott Guthrie détaille le problème sur son blog : Intellisense Crashing fix for VS 2010 [en]. Certains regretteront aussi que les fonctionnalités suivantes ne soient pas incluses :

· Pas de support de projet Silverlight 4, toujours en cours de développement ; mais disponibilité des projets basés sur SL 3.

· Pas de MVC2 RC2. En effet, cette version de VS a été compilée avec MVC2 RC1

Cette RC, comme le contrat de licence le stipule, expire au 30 Juin 2010. Téléchargement de VS2010 : MSDN Download – VS2010 RC [en].

clip_image002Enfin, je conclurai par un sujet qui me tient toujours à cœur : l’interface utilisateur (UI). Cette semaine, j’ai découvert un article qui s’intéresse au UI du future : des capteurs « brain waves »  au « papier digital » en passant par la biométrie.

A découvrir : Future of UI [en] :

Les nouveautés d’ASP.NET 4.0

Ajax, à la conquête du client-sideGuillaume Lacasa (blog) vient de publier chez Bewise un petit dossier sur les nouveautés d’ASP.NET 4.0, dont :

  • Viewstate optimisé avec notamment la possibilité de l’activer/désactivé pour chaque contrôle
  • Web.config allégé par un meilleur héritage du machine.config
  • URL Rewriting pour enfin avoir de jolies URL bien indexables par les moteurs de recherche
  • ID Client statiques (enfin !)
  • Support des langages dynamiques comme IronPython et IronRuby (logique quand on connait les évolutions de .NET 4.0 – hors ASP.NET)
  • Client Templates pour faire du rendu de données côté client
  • Ajax Content Delivery Network : une bibliothèque mutualisée de librairies, à la manière de Google AJAX librairies API

Pour plus de détails, je vous invite à lire l’article de Guillaume.

Poster Framework 4.0

image Ce poster met en avant les principaux changements & ajouts au niveau des namespaces et classes. Une ressource principalement destinée aux développeurs.

Disponible en téléchargement  : poster .Net Framework 4.0 (pdf)

MSDays09 : la conférence plénière !

Get Microsoft Silverlight

6 nouveautés du Framework .NET 4.0

Logo Microsoft .NetLe framework .NET (qui arrive gentiment sur ses 10 ans) évolue de version en version. La deuxième version a apporté les Génériques, la 3.0 a propulsé LINQ et tout ce qui était nécessaire à son intégration. Quelle surprise nous réserve le Framwork 4.0 ?

Pour répondre à cette question, il faut comprendre les grandes tendances actuelles en matière de développement :

  • Les développeurs  se tournent de plus en plus vers des langages déclaratifs, qui leurs permettent de se concentrer d’avantage sur ce qu’ils doivent faire et pas sur la façon dont ils pourront rendre leur code impératif fonctionnel.
  • Les langages dynamiques tels que Php, Javascript, Ruby… connaissent un succès qui ne se dément pas. La simplicité du développement, le typage implicite et l’absence de compilation y sont pour beaucoup.
  • Paradoxalement, on observe un intérêt sans cesse renouvelé pour les langages statiques. Ils apportent leur lot de robustesse, de performance et d’outils intelligents comme IntelliSense dans Visual Studio, ainsi que, généralement, une meilleure sécurité lors de la montée en charge (le code étant compilé, il est moins évident de passer à côté d’une erreur, même si le projet fait plusieurs millions de lignes).
  • Enfin, un besoin important d’économiser de l’énergie en privilégiant les technologie multicoeurs, et donc de maitriser les problématiques d’accès concurrent et de gestion de ressources démultipliées.

Voici la réponse de Microsoft à ces problématiques.

1. Le Dynamic Language Runtime

C# 4.0 poursuivra le travail de C# 3.0 et continuera à promouvoir l’utilisation de LINQ, afin de rendre le code plus fonctionnel et d’en faciliter la relecture., mais il fournira également de nouvelles fonctionnalités, orientées « programmation dynamique » grâce à la DLR, un socle de création de langages dynamiques implanté en surcouche de la CLR qui donnera accès aussi bien à un Object Binder .NET qu’à des Binder Silverlight, Python ou Ruby…

2. Le typage dynamique des objets

La grosse révolution de C# 4.0 est le typage dynamique d’objets. C# 4.0 introduira un type statique dynamic dont la résolution se fera non pas à la compilation, mais à l’exécution (la compilation générant en fait du script). Une vraie révolution dans le monde du .NET et une annonce très attendue par ceux qui utilisent la réflexion à outrance. L’exemple donnée est assez parlant.

Imaginez que vous ayez une méthode GetCalculator() en provenance d’une usine logicielle, qui renvoie un objet de type Object (mais dont vous savez qu’il s’agit d’un calculateur). Voici ce qu’il fallait écrire avant pour calculer 10+20 :

object calc = GetCalculator();
Type calctype = calc.gettype();
object res = calctype.InvokeMember("Add", BindingFlags.InvokeMethod, null, new object[] {10, 20});
int sum = convert.ToInt32(res).

Le code n’est pas très intuitif, et cela est principalement dû à la phase d’appel à la procédure par invocation… Voilà ce que cela pourra donner en C# 4.0 :

dynamic calc = GetCalculator();
int sum = calc.add(10,20);

3. Paramètres optionnels et nommés

C# 4.0 introduira la possibilité de définir des paramètres optionnels et nommés (oui, il aura fallu un certain temps diront les détracteurs…). Il ne sera donc plus la peine de développer 8 signatures d’une même méthode pour définir des valeurs par défaut ; autant de temps gagné par les développeurs pour s’interroger sur de vrais problèmes.

4. Améliorations relatives à l’usage de COM

Outre les paramètres optionnels et nommés déjà décrits, qui permettront d’écrire :

var maVariable = comObject.method();

au lieu de :

var maVariable = comObject.method(System.Type.Missing, System.Type.Missing, System.Type.Missing, System.Type.Missing);

C# 4.0 utilisera également ses nouvelles fonctionnalités « dynamiques » pour permettre le mapping automatique des objets (en réalité, il résoudra ce problème à l’exécution).

 

5. Covariance et contra-variance

Lorsque vous instanciez une classe générique avec un type référence B dérivant de A, le transtypage de B vers A des éléments de la liste était impossible. Via une astuce de déclaration de l’interface de la classe générique, cette covariance sera désormais autorisée :

IBoite<cookie> maBoiteACookies = new Boite<cookie>();
IBoite<biscuit> maBoiteABiscuits = maBoiteACookies;

Réciproquement, un second mot clé permettra des opérations de contra-variance (de la classe vers ses dérivées) et on peut dès lors imaginer des scénarios mixtes mélangeant co et contra-variance, comme l’écriture de délégués ayant des paramètres d’entrée et sortie (d’où les mots clés choisis… in et out).

6. Co-évolution des langages

Microsoft s’est engagé à faire évoluer conjointement C# et VB.NET à partir de cette version du Framework. Voilà une grande nouvelle qui devrait réjouir les développeurs VB.NET, jusque-là un peu moins bien traités que leurs camarades C#-istes.

Pour aller plus loin

Si vous désirez aller plus loin dans la compréhension des nouveautés du Framework .NET 4.0, Nexdotnet vous invite à imprimer le poster prévisionnel du Framework .NET 4.0 et à lire les articles suivants :